Présentation



Pour un langage universel

Unima Logiciel vise à développer un système de langage universel par animation : U|slic contribuant ainsi à réduire les effets néfastes de la barrière des langues et de la Tour de Babel.

http://lyon-alternatif.fr/wp-content/uploads/2013/03/tour-de-babel.jpg

La Tour de Babel symbole de la barrière des langues


Unima Logiciel est une entreprise qui se spécialise dans les technologies d’apprentissage et de communication par animation. L’entreprise participe actuellement à un projet commercial avec des associés en technologie éducationnelle et met aussi au point un autre projet technologique pour les services en réparation de l’automobile et pour les entreprises manufacturières.

Projet U|slic.

Il s’agit du projet principal de l’entreprise.  L’objectif final étant de créer une nouvelle technologie de communication utilisant l’animation comme vecteur de sens plutôt que le mot.  Il s’agit d’une technologie de rupture et d’un projet ayant une valeur d’impact universel…

Aperçu technologique :

Ce projet porte sur la façon dont on utilise les technologies informatiques.  Sa démarche est relativement simple : développer un langage machine accessible à tout être humain. Actuellement, seuls les spécialistes de la programmation informatique peuvent programmer l’ordinateur de façon efficace. Cela pose de sérieux problèmes car ceux qui développent un contenu didactique par exemple ne sont généralement pas ceux qui sont habilités à manipuler l’ordinateur.





La source du problème est justement l’écriture.  Le texte et le langage abstrait ne sont pas compatibles avec le langage de base de la machine. En utilisant des objets graphiques (objets images et objets animés), alors il est possible de créer un système de communication compréhensible et par la machine (à cause de sa structure) et par l’être humain qui pensent aussi en images.

Produit :

Bien que les applications sont presqu’infinies, l’entreprise a décidé de se concentrer sur l’éducation, base du développement humain. En faisant correspondre des séquences d’animations avec des propositions du texte, U|slic opère un rapprochement entre l’imagination et la raison. Il facilite la compréhension des notions abstraites et stimule en même temps la créativité imaginative.

u|slic 1.1 screenshot

U|slic se met aussi au service des activités de promotion et de communication des industries de toutes sortes et en particulier des manufactures de fabrication de divers objets. La  technologie U|slic permettra à des individus, groupes et entreprises de pouvoir créer leurs propres modules d’apprentissage ou de communication sans pour cela avoir recours à des spécialistes.  Il s’agit d’une formation sur mesure, complémentaire à celle que l’on retrouve dans les institutions scolaires ou universitaires.


Stratégie commerciale :


Dans un premier temps nous comptons cibler les domaines spécialisés proches de l’animation, comme par exemple l’enseignement des métiers : plomberie, électricité, mécanique, menuiserie etc.  En effet, il s’agit de réalités très concrètes et très visuelles qui se prêtent bien à l’animation.   L’apprentissage et l’usage de notre technologie en seront par conséquent grandement facilités. Cela ouvre la voie à une démocratisation du savoir permettant à n’importe quel initié de ce langage de pouvoir communiquer avec n’importe quel autre initié, peu importe leur langue d’origine. De plus, il y a un réel besoin (surtout au Québec) de répondre à la demande pressante de perfectionnement pour la main-d’œuvre spécialisée. Des marchés nichés pourront également être approchés comme par exemple, l’enseignement de techniques de sports de haut niveau.


Rentabilité commerciale.

Une fois que le client aura maîtrisé notre technologie, il n’aura plus besoin d’aide technique pour produire un contenu hautement technologique, interactif  et visuel… Évidemment, nous serons toujours à sa disposition pour une assistance éventuelle. Compte tenu des ouvertures commerciales qui s’offrent présentement à nous et surtout, compte tenu des potentialités d’application multiples de notre technologie, nous pensons donc pouvoir être commercialement rentables d’ici 9 mois. Le marché des produits ad-hoc au niveau du privé pourrait aller chercher quelques millions de revenu sur 5 ans. Bien entendu le plus gros marché demeure le marché international et les projets d’éducation à grande échelle… Mais il nous faut d’abord nous consolider au Québec et par la suite au Brésil, compte tenu de l’importance de la demande des promoteurs brésiliens avec lesquels nous sommes en contact et qui veulent établir un programme de coopération technologique avec le Québec sur «U|slic».

Pascal Audant, PDG

Unima Logiciel

27 nov. 14


http://lyon-alternatif.fr/wp-content/uploads/2013/03/tour-de-babel.jpg

u|slic 1.1 screenshot