Lundi, 29 Avril 2013 14:22

Des chercheurs québécois d'origine haïtiens invités au Brésil ouvrent la voie à une nouvelle formes de coopération internationale «Brésil- Haïti».

Écrit par  Lionel
Évaluez cet article
(1 vote)

En Octobre 2012, des chercheurs québécois d'origine haïtiens Lionel Audant, philosophe et linguiste, et Pascal Audant, ingénieur en informatique, ont visité le campus de Pelotas - Visconde da Graça de l'Institut Federal de l'État du Rio Grande do Sul (Brésil) à l'invitation du professeur Dr. Raymundo Ferreira Filho. Le mois dernier, ils ont participé au symposium des professeurs de sciences et de mathématiques de l’État du Rio Grande do Sul. Ils ont exposé une nouvelle façon d'apprendre grâce à une méthode multimédia basée sur l’image. Ils ont présenté un logiciel qui applique cette méthode appelée «U|Slic» (Universal Language Communication Interactive System). Au début octobre, ils ont participé au 1er Séminaire national: «Science, Technologie et Innovation : l'élargissement des possibilités de développement : Inclusion, Accessibilité et développement social». Cette fois-ci, ils ont présenté «U|slic» comme un outil pour l'enseignement du portugais aux sourds grâce à l'utilisation de Libras, langue brésilienne des signes. Ils ont également visité d'autres régions du Brésil. À Brasilia, les chercheurs et le professeur Dr. Raymundo Ferreira Filho ont rencontré Leandro da Costa Filho, du Secrétariat à l’Éducation de Base du Ministère de l’Éducation. Il s’est dégagé un intérêt commun pour mettre en place, sous l'égide de l’Institut Fédéral du Rio Grande Sul, Campus Pelotas- Visconde da Graça, un protocole de coopération entre Haïti et le Brésil pour le développement et la mise en œuvre d’«U | Slic» pour une éducation intégrale dans des écoles indiquées par le Ministère de l’Éducation du Brésil. Ceci devrait contribuer aussi à améliorer l'accessibilité et l'inclusion des personnes ayant des besoins spéciaux, en particulier dans la communauté des Sourds. Raymundo Ferreira Filho Professeur et chercheur à l’IFSUL

Login to post comments